Produit

Dépréciation des commandes PHP et suppression de l’interprète PHP intégré à 4D

PHP a joué un rôle crucial dans le développement web, et il a été introduit dans 4D v12 pour offrir des fonctionnalités qui n’étaient pas facilement disponibles dans le langage natif, telles que les fonctionnalités zip, hash ou LDAP. Au fil du temps, 4D a intégré un grand nombre de ces fonctions PHP dans ses fonctionnalités de base. Par conséquent, nous avons décidé de supprimer l’interpréteur PHP intégré dans 4D v20 R3 et de commencer le processus de dépréciation des commandes PHP dans la v21.

Bien que nous ne supprimions pas entièrement les commandes PHP de 4D, nous vous encourageons vivement à utiliser les system worker pour exécuter du code PHP à l’avenir.

Ce billet de blog vous guidera dans ce processus de transition, en montrant comment utiliser un interpréteur externe avec PHP Execute et en expliquant comment exécuter du code PHP de manière efficace avec un system worker.

Produit blank

Suivre les changements de données dans votre base de données

Dans cet article de blog, nous sommes ravis de vous présenter une méthode puissante qui va révolutionner la façon dont vous gérez et suivez les modifications au sein de votre data store. Nous dévoilerons le concept de « stamp », un marqueur conçu pour rationaliser le suivi des modifications de données, et nous vous montrerons comment adapter ces stamps à vos besoins spécifiques.

 

Produit blank

Synchroniser plusieurs collections avec cette nouvelle fonction

4D offre de puissantes fonctionnalités pour travailler avec des collections d’objets. Par exemple, vous pouvez créer une collection de villes avec leurs pays et continents associés. La manipulation de ces collections à l’aide de fonctions intégrées telles que le tri, l’ordonnancement ou le filtrage devient un jeu d’enfant.

4D v20 R3 introduit la nouvelle fonction multiSort() pour simplifier ce processus. Grâce à cette fonction, vous pouvez désormais facilement trier et synchroniser plusieurs collections.

Produit blank

Gestion améliorée des erreurs dans le code 4D

Traduit automatiquement de Deepl

Lancer des erreurs dans votre code 4D est désormais possible à partir de la version 20R2.

Ces erreurs se comportent comme n’importe quelle erreur 4D : elles déclenchent un dialogue d’erreur ou peuvent être traitées dans une méthode ON ERR CALL.

Cette fonctionnalité vous facilitera la vie car vous serez en mesure d’améliorer la qualité de votre code en détectant les erreurs de manière proactive dès qu’elles se produisent. Vous pourrez également améliorer la journalisation des erreurs.

Avant d’entrer dans les détails, il est important de noter que cette fonctionnalité est la première étape vers une gestion robuste des erreurs.

Maintenant, entrons dans les détails !

Produit blank

Déclarer les propriétés d’une classe

Le langage 4D est en constante amélioration. Pour la v20, nous vous apportons une nouvelle fonctionnalité qui facilitera l’utilisation de vos classes : les propriétés de classe déclarées. Déclarer les propriétés de vos classes améliorera grandement l’autocomplétion et vous donnera également des erreurs claires lors de la compilation. Vous voulez en savoir plus ? Laissez-moi vous montrer comment cela fonctionne !

Produit blank

Finaliser une application avec les commandes 4D

Depuis plusieurs versions de 4D, différentes fonctionnalités ont été ajoutées pour créer votre propre chaîne de construction. Par exemple :

  • la création d’un dossier « .zip »,
  • l’ajout d’informations telles que le copyright sur un exécutable ou une « dll »,
  • la création d’un fichier « info.plist »,
  • et le nouveau composant build4D.

 

Avec 4D v20, deux nouvelles fonctionnalités permettent de finaliser la création d’une application mono-poste ou client/serveur en code 4D :

  • l’ajout d’une icône à un exécutable
  • la génération du fichier de licence de déploiement pour un serveur (licence OEM uniquement) ou une application mono-poste.
Produit blank

Découvrez la fonction Distinct améliorée

La récupération de la liste des éléments de données uniques est toujours utile lors de la manipulation des données. Dans certains cas, le nombre d’occurrences de chaque valeur est essentiel. La fonction distinct des classes de sélection Collection et Entity permet de récupérer une liste de valeurs uniques. Avec 4D v20, vous pouvez également récupérer le nombre d’occurrences de chaque valeur distincte.

Et ce n’est pas tout !

Un objet de la base de données peut être utilisé pour sauvegarder les données personnalisées saisies par l’utilisateur. Du côté du code, vous devez donc connaître tous les chemins possibles vers l’objet. La fonction distinctPaths a été ajoutée à la classe de sélection des entités.

Voici tout ce que vous devez savoir.

Produit blank

Créez votre menu d’aide avec une simple collection

Le menu « Aide » d’un logiciel est très utile. Évidemment, vous avez un élément de menu pour ouvrir la documentation en ligne du logiciel, mais aussi comment contacter le support, et plusieurs autres éléments selon le logiciel.

Avec 4D v20, vous pouvez facilement créer le menu « Aide » de votre application en passant une collection décrivant les différents éléments du menu.

Produit blank

ORDA – Du débutant à l’expert

ORDA, qui signifie Object Relational Data Access, est une méthode d’accès aux données qui combine les avantages de la programmation orientée objet avec ceux des bases de données relationnelles, ce qui permet aux développeurs de se concentrer sur la résolution des problèmes métier plutôt que sur la gestion de l’accès aux données.

Que vous soyez novice en matière d’ORDA ou que vous en soyez déjà familier et que vous souhaitiez approfondir vos connaissances, considérez cet article de blog comme une feuille de route qui vous guidera tout au long du processus d’apprentissage.

Ce billet de blog comprend les éléments suivants :

Sans plus attendre, passons aux choses sérieuses !